Articles posted on

Stéphane Thibault >_

La tenue simultanée cet hiver des cours REL1174 sur les Religions de l’Occident ancien, dont j’ai la charge, et HIS4163 sur la Mythologie grecque et romaine, dispensé par le professeur Gaétan Thériault, s’avère plutôt problématique pour le bon déroulement de notre session. Comment, en effet, préparer un cours d’introduction qui demeure pertinent quand une partie du groupe abordera dans les détails, deux jours plus tôt, et ce pour l’ensemble des semaines consacrées au volet gréco-romain, des thèmes que nous ne pourrons traiter qu’en surface ?

Cette situation s’avère d’autant plus problématique que c’est précisément avec l’aide du professeur Thériault que j’ai développé la structure actuelle du cours REL1174 en prévision de la session d’hiver 2005. Vous aurez ainsi compris que c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai fait le pari d’une approche qui accorde tant d’importance à la construction scientifique du discours religieux des peuples soumis à notre étude, avec espoir que celle-ci s’avérera complémentaire tout en s’acquittant de la tâche qui lui est impartie.

Je n’en appréhende toutefois pas moins le déroulement des prochaines semaines où les risques de redondance seront particulièrement accrus entre les cours des deux départements. Je vais poursuivre ma réflexion sur la question et j’apprécierais beaucoup vos suggestions et commentaires afin de me permettre de vous offrir un cours duquel vous repartirez satisfaits en fin de session.

Stéphane Thibault >_

Un mythe du Ṛg Veda décrit l’affrontement entre Indra, un des dieux représentant les Aryens, et le démon Vṛtra qui retenait les eaux et empêchait ainsi l’abreuvement des troupeaux. Vṛtra pourrait représenter la civilisation de l’Indus qui, installée le long du fleuve, en contrôlait l’accès. Indra défait Vṛtra et les troupeaux des hordes nomades peuvent ainsi être abreuvés.

Boisvert, Mathieu (1997). « Le bouddhisme », dans Mathieu Boisvert (dir.), Un monde de religions, tome 1, Les traditions de l’Inde, Sainte-Foy (Québec), PUQ, p. 55.

Stéphane Thibault >_