Diplomatie mythologique hellénistique

Stéphane Thibault >_

Un phénomène parallèle à la quête du droit d’asyle est l’utilisation de « l’histoire » (souvent mythologique) dans les négociations avec d’autres États. Il existait, bien sûr, une longue tradition de diplomatie mythologique, ainsi que la création de parenté fictive dans l’histoire grecque […]. Mais ce phénomène, qui connut un essor spectaculaire durant les siècles après Alexandre, n’en reste pas moins révélateur. Les histoires de dieux et de héros fournissaient le ciment idéologique qui unissait le monde grec. Cette forme de discours, sans être religieuse au sens strict, n’était pas non plus laïque à proprement parler.

Potter, David (2004). « La religion hellénistique », dans Andrew Erskine (dir.), Le Monde hellénistique, Espaces, sociétés, cultures 323-31 av. JC, ch. XXIV, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, p. 524.