Grève étudiante et remise des travaux

Stéphane Thibault >_

Pour ceux et celles d’entre-vous qui n’étiez pas présents au cours jeudi dernier ou qui auraient mal compris la politique de remise des travaux dans le contexte de la grève étudiante, voici quelques précisions.

Je vous rappelle en premier lieu que la grève votée notamment par les étudiants de l’AFESH est précisément une grève étudiante. Ainsi, la politique officielle de l’UQAM en la matière stipule que : « [l]’Université est ouverte, malgré des levées de cours par certains de ses étudiantes et étudiants : l’ensemble des activités et des cours est maintenu. » (Lire le communiqué officiel).

Je serai donc en classe à l’heure habituelle ce soir, tel que demandé par mes fonctions. De même, puisque les activités et cours sont maintenus par l’UQAM, la date de remise du travail de session demeure inchangée. J’ai toutefois indiqué la semaine dernière qu’en raison de la grève, la pénalité pour un retard de remise du travail de session sera suspendue pour une semaine. La politique habituelle s’appliquera donc à partir de jeudi prochain, soit le 8 avril 2010.

En contrepartie, les étudiants qui remettront leur travail en retard comprennent qu’il ne me sera pas possible de garantir une remise des travaux corrigés pour le dernier cours. Ceux qui le désirent sont donc conviés à remettre leur travail accompagné d’une enveloppe de retour pré-affranchie qui leur sera réacheminée lors du dépôt des notes finales.

Pour ceux et celles qui auraient d’autres questions, je serai au café Van Houtte au coin de Ste-Catherine cet après-midi à partir d’environ 14h30.