Archives for the tag “ Research ”

Stéphane Thibault >_

sthibault bookmarked a link:

* Recognizing patterns
* Predicting
* Questioning
* Coordinating
* Mastering
* Experimenting
* Deciding
* Networking
* Persistence
* Optimistic

Stéphane Thibault >_

sthibault bookmarked a link:

In his provocative book The Paradox of Choice, Barry Schwartz’s warns that giving consumers more product choices actually lowers their purchase satisfaction. Schwartz reasons that having too many options makes us fear missing out, which causes anxiety, analysis paralysis and regret.

Stéphane Thibault >_

sthibault bookmarked a link:

The cognitive science of religion is a burgeoning field that finds itself in the center of cross-disciplinary research. Cognition is understood in a variety of ways from bottom-up to top-down models and theories. New insights into cognition, culture and religion are being discovered, new ways of doing research are being established and new methodologies and technologies are being used in the cognitive science of religion. The number of scholars and scientists working in this exciting field are expanding exponentially, and the journal provides a cutting-edge publication channel for this field.

Stéphane Thibault >_

Le 1 % le plus riche de la population canadienne a empoché près de 14 % des revenus nationaux en 2007. Leur part augmente depuis les années 1980.

Les Canadiens qui gagnent le mieux leur vie et qui représentent 1 % de la population du pays ont empoché près de 14 % des revenus déclarés en 2007, conclut une étude du Centre canadien des politiques alternatives, qui est basée sur les déclarations de revenus.

Ainsi, la part des revenus que ces « super riches » ramènent à la maison n’a cessé de croître à un rythme constant depuis le début des années 1980, pour atteindre 13,8 % en 2007.

Cela renverse une tendance qui a longtemps été observée durant la période d’après-guerre — soit au cours des années 1950, 1960 et 1970 — et pendant laquelle les revenus semblaient être répartis plus équitablement.

L’auteure de l’étude, l’économiste Armine Yalnizyan, a effectué sa recherche avec les données des déclarations de revenus compilées par le professeur d’économie Mike Veall, de l’Université McMaster, à Hamilton, en Ontario.

La part des revenus que les Canadiens les plus fortunés — 1 % de la population — ont gagnés par rapport aux revenus totaux déclarés a presque doublé entre la fin des années 1970 et 2007.

L’étude démontre en outre que les « super riches », le 0,1 % des individus les plus à l’aise financièrement, ont amassé leur fortune en accumulant leurs salaires, aidés en cela par un régime fiscal qui n’a pas suivi l’augmentation des bénéfices versés aux dirigeants d’entreprises.

C’est tout le contraire de ce qui se passait dans les années 1940, quand les personnes les plus riches étaient essentiellement des entrepreneurs qui faisaient fortune grâce aux revenus de leur compagnie, et non aux bénéfices décidés par un conseil d’administration et des actions.

PC (2010). « Les riches continuent de s’enrichir », Métro Montréal, édition du 2010-12-02, p. 13.